dimanche 3 juin 2018

EL GALEON

Type : Galion
                

Gréement : Mâts en bois. 2 voiles carrées sur le mât de misaine et sur le grand mât. Une voile latine sur le mât d'artimon. 2 civadières,  sous le beaupré.


Matériaux : Coque et pont en bois ; mâts en bois.
Date et lieu de lancement : 2010 à Huelva (Astilleros de Punta Umbria) ; architecte
Autres noms :  aucun
Utilisation initiale : Navire musée. Réplique d'un galion
Dernière nationalité connue : Espagnole
Dernier port d'attache connu : Séville
Dernière utilisation connue : Voilier musée en état de naviguer.

Signification du nom : El Galeon : le Galion, en Espagnol. C'est le nom écrit sur le bateau, bien que le nom complet soit El Galeon de  Andalucia (le galion d'Andalousie) .
 
Longueur hors-tout : 51 m
Longueur de la coque :  38 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 10,1 m
Tirant d'eau maximal : 3,4 m
Tirant d'air : m
Déplacement :  t .
Surface maxi de voilure :  590 m²

État : Réplique bien entretenue.

Avant : Étrave peu inclinée,  guibre, beaupré ; pas de figure de proue.



Arrière : tableau arrière très élevé ;  dunette

Coque : Marron foncé.
Superstructures : 2 gaillards, à l'avant et à l'arrière, très surélevés.
                            


    El Galeon  est une réplique de galion du XVIème siècle qui appartient à la fondation Nao Victoria. Les galions étaient des navires de commerce, armés pour leur défense, qui allaient chercher des marchandises souvent de grande valeur (or et autres métaux précieux, épices) en Amérique centraele et en Asie du sud-est. De 2010 à 2012, le navire a effectué un voyage aller-retour jusqu'à Shangaï. Par la suite, il a également visité tous le sports d'Espagne et traversé l'Atlantique jusqu'aux Caraïbes, en 2013. En 2018, ses navigations le font visiter plusieurs ports de France, d'Allemagne et d'Angleterre (Sète, Dieppe, Calais, Bremerhaven, Brixham, La Rochelle, Bordeaux, Douarnenez, Paimpol)





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire