lundi 22 mars 2010

DAR MLODZIEZY



Type : Trois-mâts carré.
Dar Mlodziedzy descendant la Seine lors de la première Armada (1989).Dar Mlodziedzy en baie de Douarnenez en 2004.

Type : Trois-mâts carré.
Gréement : 5 vergues sur chaque phare ; petite brigantine ; Toutes les vergues sont fixes, ce qui facilite certaines manœuvres.

Matériaux : Coque et pont en acier; pont recouvert de bois. Mâts en acier, formés chacun d'un seul tube rétreint. Il y a cependant des plateformes de hune, comme sur les mâts composés.

Date et lieu de lancement : 1981 ; Gdansk, Pologne.
Nom lors du lancement : Dar Mlodziedzy.
Autres noms :
Néant
Utilisation initiale : Voilier école polonais (Marine marchande).
Dernière nationalité connue : Polonaise.Dernier port d'attache connu : Gdynia, Pologne.
Dernière utilisation connue : Navire-école de la Marine marchande polonaise.
État : régulièrement entretenu.

Signification du nom :
Dar Mlodziedzy signifie Don de la jeunesse, en Polonais. Le navire a été financé par une souscription et de nombreux jeunes ont participé à sa construction, à une époque où la Pologne était soumise à une sévère répression.

Longueur hors-tout : 108,8 m
Longueur de la coque : 94,8 m
Longueur à la flottaison : 79,2 m
Largeur maximale : 14 m
Tirant d'eau maximal : 6,6 m 
Tirant d'air : m
Déplacement : 3800 t Surface maxi de voilure : 3015 m²

Avant : étrave à guibre, avec 1 frise dorée sur chaque bord ; beaupré en 1 seule partie . Pas de figure de proue. Pas de gaillard d'avant.
Arrière : Typique avec sa voûte et son tableau presque rectangulaire, percé de 4 hublots carrés. le tableau et l'arrière des flancs sont ornés de frises dorées. Nom écrit en grandes lettres dorées, ainsi que le nom du port d'attache Gdynia.
 
 
Coque : Blanche, avec 2 lignes de hublots.
Superstructures : assez importantes, notamment le rouf et la timonerie situés à l'arrière. Les embarcations sont situées nettement au-dessus du pont.

Dar Mlodziedzy est le premier grand voilier d'une série construite par les chantiers de Gdansk, en Pologne. C'est le seul qui soit resté Polonais : les autres ont été construits pour l'URSS. Lors de la dissolution de celle-ci, Khersones et Druzhba sont devenus ukrainiens, les autres (Mir, Nadezhda, Pallada) ont été conservés par la Russie.
Le navire peut embarquer 150 cadets qui se destinent à la Marine marchande ; Il peut également embarquer des passagers payants dans la mesure des places disponibles, dans des emménagements plus confortables que ceux de la moyenne des voiliers-école. 
Il fréquente les rassemblements de grands voiliers et est fréquemment venu à Brest. C'est un habitué des Armadas de Rouen et il sera à nouveau présent en 2013.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire