mercredi 7 août 2013

LA LICORNE (ex FRYA)



Type : goélette à 3 mâts et hunier.

Gréement : Mâts en acier, en 2  parties ; voiles à corne sur les 3 mâts ; hunier sur le mât de misaine
Matériaux : Coque en fer (riveté en ce qui concerne les tôles d'origine) ; pont en bois.
Date et lieu de lancement : 1907 au chantier Bondegard et Jasperen à Marstal (Danemark).
Autres noms : Freia ; Petsamo ; Marij ; Olaf Petersen ; Frya.
Utilisation initiale : Caboteur danois, commerçant entre le Danemark et l'Islande.
Dernière nationalité connue : française
Dernier port d'attache connu : Cherbourg (?)
Dernière utilisation connue : Voilier associatif de formation.
Signification du nom : La Licorne est un animal légendaire, ressemblant à un cheval portant une corne sur le front (en anglais, on l'appelle unicorn). Les amateurs d'albums de Tintin connaissent tous ce nom, popularisé par  "le secret de la Licorne". Le nom de licorne de mer est parfois donné au narval.
   Une goélette, plus petite (11,80 m), à 2 mâts, porte le même nom ; elle est basée à Nernier, sur le lac Léman.
  Frya (appelée encore Freia, ou Freyja) est une déesse de la mythologie germanique. De son nom dérivent les mots qui désignent la femme dans les langues scandinaves et germaniques, par exemple frau en allemand). On la considère comme la déesse mère, ou comme l'équivalent d'Aphrodite dans la mythologie grecque, donc la déesse de l'amour. C'est aussi une guerrière, chef des Valkyries.

Longueur hors-tout : 27,5 m
Longueur de la coque : 24,5 m
Longueur à la flottaison :  m
Largeur maximale : 5,6 m
Tirant d'eau maximal : 2,5 m
Tirant d'air : m
Déplacement :  185  t .
Surface maxi de voilure : 242 m²

État : plusieurs fois restauré ; en réparation à Cherbourg, et en avait apparemment bien besoin.
Avant : Étrave à guibre ; Beaupré en 1 seule partie.

Arrière : à voûte ;  gouvernail à tube de jaumière .
Coque : Blanche ; naguère bleu foncé, pavois blanc, quand le navire s'appelait Frya.
Superstructures : chambre de veille en bois verni, prolongée vers l'avant par un rouf blanc.

                             
   Frya a pendant longtemps, à partir de son lancement en 1907, servi de caboteur à voiles au départ du Danemark, puis un armement finlandais l'a utilisé pour le transport de sel entre l'Espagne et Terre-Neuve. Des Allemands l'ont ensuite utilisé à la fois comme bateau de commerce et voilier-école. Dégréé, utilisé comme caboteur à moteur, il fut regréé sous sa forme d'origine aux Pays-Bas. Racheté en 1992 par un Français, le bateau naviguait sur les côtes de la Manche et participait aux rassemblements de voiliers en Bretagne nord.  Mais les finances n'ont pas toujours suivi. "Racheté" en 2008 par une personne qui ne l'a pas payé, il a de nouveau été mis en vente ; lors de ventes aux enchères, le 14 octobre et le 9 décembre 2010, mis à prix 150 000 €, le navire n'avait pas trouvé preneur.
    La goélette vient d'être rachetée par une SCI portant le même nom, La Licorne. Il est utilisé par l'AFSM (association pou les formations nautiques et subaquatiques) et serait actuellement en chantier à Cherbourg. D'après son site facebook, la liste des travaux à réaliser est longue ! Après des réparations apparemment trop succinctes, le navire a quitté Cherbourg pour Saint-Valery en Caux ; diverses avaries mécaniques (moteur, batteries, barre, etc) et la déchirure des voiles a nécessité l'intervention d'un canot de la SNSM, qui a remorqué La Licorne à Ouistreham. Curieusement, cet évènement a eu lieu le 30 mars 2013 d'après la SNSM et la presse, et le 26 avril d'après le journal de bord publié sur facebook (arrêté le 27 avril). Denis Delisle (commentaire ci-dessous) nous signale qu'il est encore à St-Valery fin octobre. Merci pour ce renseignement ; à suivre...

5 commentaires:

  1. Bonjour,
    Vu hier le 31 octobre 2013 à Saint Valéry en Caux, ne semble pas dans un état flamboyant ...
    https://plus.google.com/photos/yourphotos?pid=5941324634518040898&oid=102340577232219454827

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours en travaux à Saint Valéry. Pendant 3 semaines les jeunes plongeurs de la formation Maintenance Navale Subaquatique de Conflans sont à bord.mon fils est à bord.
      le 13/03/14

      Supprimer
  2. bonjour ,
    vu le 16 novembre 2014 , à saint valéry en caux , un beau voilier .par curiosité ,on a demandé au propriétaires de le visiter. des travaux déja réalisés et d'autres en cours , trés propre et bien aménagé . bravo bravo
    et merci por la visite

    RépondreSupprimer
  3. vu le 15 novembre 2014 à saint valéry en caux , un beau voilier trois mats . on a demandé au propriétaires la visite ( trés aimable et agréable ). des travaux déja effectués et d'autre en cours . trés propre et bien aménagé. BRAVO BRAVO

    RépondreSupprimer
  4. Toujours a Saint Valery en Caux. La timonerie et La timonerie et le rouf ont l air en bon etat mais la coque aurait besoin d un bon coup de peinture ... voir plus.. La mature elle aussi commence a donner des signes de fatigue. On vois parfois des plongeurs qui s entrainent. 24 Avril 2016

    RépondreSupprimer