jeudi 29 avril 2010

LORD NELSON


Type : trois mâts barque.



Gréement : 4 voiles carrées sur le phare de misaine et sur le grand phare ; vergues volantes.
Brigantine en 2 parties et flèche sur le mât d'artimon. Huniers, perroquets et voiles d'étai sur enrouleurs.. 17 voiles

Matériaux : coque et pont en acier ; plaques soudées. Pont recouvert de teck.
Date et lieu de lancement : 1985 à Southampton en Grande-Bretagne (construction de 1984 à 1986). Chantier James W. Cook pour la construction, Vosper Thornycroft pour les finitions. Architecte : Colin Mudie.
Autres noms : aucun.
Utilisation initiale : Voilier-école
Dernière nationalité connue : Britannique.
Dernier port d'attache connu : Southampton.
Dernière utilisation connue : Voilier - école et de croisières.

Signification du nom : Lord Nelson (Horatio, de son prénom) est le marin anglais le plus célèbre et le plus vénéré, au grand dam des français dont il fut l'adversaire impitoyable. Cet amiral anglais, né en 1758, a vaincu la flotte française à Aboukir, (1798) en Égypte, avant de lui porter l'estocade finale en octobre 1805 devant le cap Trafalgar, près de Cadiz en Espagne. Il fut cependant mortellement blessé lors de cette bataille navale, et ne put savourer la victoire de sa flotte.

Longueur hors-tout : 52,1 m
Longueur de la coque : 42,8 m
Longueur à la flottaison : 37 m
Largeur maximale : 9 m
Tirant d'eau maximal : 4,1 m
Tirant d'air : m
Déplacement : 490 t .
Surface maxi de voilure : 1000 m²

État : Régulièrement entretenu depuis sa construction en 1986.

Avant : Étrave sans guibre. Pas de gaillard, mais pavois plus élevé à l'avant . Beaupré très particulier, formant une plateforme accessible aux handicapés en fauteuil roulant. Pas de  figure de proue ni d'autre décoration.  Nom du navire écrit de chaque côté du "beaupré".

Arrière : Pavois plus élevé, mais pas de dunette véritable . Arrière à tableau presque vertical.  Plateforme débordant à l'arrière.



Coque : Noire, percée de hublots. Pavois blanc, plus élevé à l'avant et à l'arrière.

Superstructures : très importantes, sur presque toute la longueur du navire, excepté à l'avant.  Timonerie de grandes dimensions. Les roufs laissent de larges passavants de chaque côté.


Lord Nelson est un navire-école accessible aux handicapés (qui peuvent même se faire hisser dans la mâture) : handicapés visuels, sourds, et même paraplégiques. Cela excuse une silhouette qui n'en fait pas le plus élégant des grands voiliers. Le navire appartient au Jubilee Sailing trust, qui possède un autre trois-mâts, plus grand, dont l'utilisation est identique : c'est le Tenacious, dont la coque est construite en bois.
L'équipage permanent comprend 10 personnes, et le navire peut embarquer 40 stagiaires (en général 1 handicapé pour 1 valide). Il effectue des croisières, parfois lointaines (à travers l'Atlantique, notamment vers les Antilles) ; il participe à différents rassemblements de grands voiliers et accompagne les Tallships races. Ce voilier ressemble beaucoup au Tarangini, le voilier-école de la marine militaire indienne. Mais celui-ci est blanc, et ses équipements sont évidemment complètement différents.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire